Au Coeur De Moi

Au Coeur De Moi

De Bas En Haut.... De Haut En Bas

Quand on oscille entre profondeur et hauteur, pour parler de tout, de rien, de ce que j'aime  ou pas,

de ce qui me fait sourire ou pleurer, de ce qui me fait vibrer ou hurler....

Bref, de tout ce qui fait chavirer mon coeur, de bas en haut, ou de haut en bas


Le Dernier Des Mohicans

 

 

Franck, un ami musicien, était un artiste aux multiples talents.

Auteur à ces heures, interprète, guitariste hors pair, batteur de ouf, il faisait aussi des mixages du tonnerre de Dieu.

Un amoureux de la musique.

Zicopilote c'était son nom de musicien, et cette photo c'était son avatar.

 

Je dis étais.....

Parce que Franck n'est plus....

 

Ils étaient trois.

Zou, Jojo et Franck, à se battre depuis l'an dernier contre ce putain de crabe.

Zou est partie la première, laissant derrière elle un sillage d'amertume et de chagrin.

Jojo l'a suivi de près, quelques semaines après, nous laissant dans le désarroi.

Franck était le Dernier Des Mohicans.

 

Il s'est  battu comme un lion dans cette arène où il était condamné d'avance.

Le crabe ne lui a laissé aucune chance.

Et pourtant....

 

Il est des rencontres que l'on fait, et qui vous marquent.

Ce n'est pas tant la durée qui compte, mais l'intensité des échanges.

Nos univers musicaux étaient à l'opposé.

Franck était ce qu'on appelle un métalleux.

Ce qu'il aimait c'était le son pur et dur du rock, hard ou pas.

Et il avait les traits de caractère qui allaient avec.

Ce qu'il avait à dire, il le disait sans détour,

Mais toujours avec humour, même si l'humour était décalé,

Et à prendre souvent au second degré plutôt qu'au premier.

Mais ça faisait de lui quelqu'un d'authentique,

Et ça n'enlevait rien à ces qualités autres qu'il n'aimait pas étaler,

Je parle de sa gentillesse, de sa bienveillance.

 

Franck c'était un gros nounours, avec un coeur gros comme ça.

 

De nos univers opposés est pourtant née une belle collaboration.

Parce que Franck aimait ce que j'écrivais,

Même s'il avait horreur du pathos, comme on dit,

Je pense que ma manière d'écrire l'a touché plus d'une fois.

 

Au point de vouloir rendre hommage à Zou, à sa manière

En adapatant mon texte "Pour Que Demain Ne Meure Jamais" sur sa musique..

Cette version unique, démontre bien l'immense talent de ce musicien hors pair.

Il a réussi à emmener mon texte dans un tout autre univers, et l'a interprété avec brio lui-même.

Les sonorités et le mixage ne sont pas abouties, la maladie ne lui a pas laissé l'opportunité de le faire.

 

Un autre de mes textes, "Ecris-Moi" lui avait tellement plu,

Qu'il voulait en faire quelque chose également.

La maladie ne lui en aura pas laissé le temps.

 

 

Aujourd'hui cette bande son, et les souvenirs de nos échanges de ces quelques mois partagés, sont tout ce qui me reste.

Mais c'est précieux.

 

Parce que le talent de Franck,  ne mérite pas d'être passé sous silence.

Je voulais le partager avec vous ici.

 

Il m'a fallu un peu de temps.

Du temps pour digérer, qu'il a finalement perdu son combat contre la maladie, le 1er mai.

Il avait 45 ans, et laisse derrière lui, sa femme et ses deux filles.

Et nous, ses amis, à qui il va énormément manquer.

 

Le Dernier Des Mohicans s'en est allé.

Mais Demain Ne Mourra Jamais.

 

 

 

Rest In Peace My Friend.

Gem'

 

 

 

 

 

 

 


08/05/2018
4 Poster un commentaire

Petits Soucis Logistiques

Il semblerait que je n'arrive plus à mettre de commentaires, que ce soit en réponse aux vôtres ici, ou alors sur vos blogs.

En l'occurence, Martine, j'ai voulu commenté plusieurs de tes articles, et je n'y suis pas arrivée.

De temps à autre je rencontre des soucis de connexion de mon pseudo, mais je viens de faire l'essai,

Et même sur mon espace ici, je n'arrive à valider une réponse, que ce soit avec ou sans pseudo.

 

Je n'ai pas encore pris le temps de contrôler toutes les fonctionnalités de la plateforme, 

Et je me demande s'il s'agit d'un problème général rencontré sur tous les blogs.

 

Si vous pouviez éclairer ma lanterne.

En attendant, je vous prie d'excuser mon absence de commentaires en retour,

C'est indépendant de ma volonté.

 

Gem'

 


02/04/2018
13 Poster un commentaire

A Un Tournant De Ma Vie

 

 

 

De temps à autre, je m'arrête pour porter un regard bienveillant sur ma vie.

Bienveillant, parce qu'au final, même si la vie m'a malmenée,

Le résultat de ce qu'elle est aujourd'hui, est plus que positif.

Positif, parce que même écorchée, je suis en vie.

 

Il est des chemins de vie qui se veulent longs,

Voire même pénibles pour toucher enfin du bout des doigts,

Ce à quoi nous sommes destinés.

 

J'ai longtemps cru que je n'étais destinée à rien d'autre qu'à subir,

Que les souffrances devaient être mon quotidien,

Au point que je ne cherchais même pas à les éviter,

Peut être même que je les ai laissé venir à moi.

Subir c'est ça.

C'est accepter que tout vous arrive, en disant que c'est la fatalité.

 

Je n'ai jamais rien fait d'autre de ma vie, 

Que ce que les autres avaient choisi pour moi.

J'étais à l'écoute des autres bien que plus que je ne m'écoutais.

Je me taisais souvent pour ne pas aller à l'encontre de l'opinion des autres.

Je m'interdisais des choix parce que ça déplairait aux autres.

Je m'interdisais le droit d'exister pour moi même.

 

Parce qu'exister, c'est affirmer qui on est vraiment,

Peu importe ce qu'en pense les autres, 

Peu importe que ça leur déplaise.

Parce qu'exister, c'est oser dire non et s'opposer,

S'opposer à tout ce qui peut vous faire du tort à vous même,

Même si ça fait du bien aux autres.

Parce qu'exister ce n'est pas porter la souffrances des autres à bout de bras,

C'est soulager celle des autres tout en se préservant soi même.

Parce qu'exister c'est s'aimer soi même,

Sans vouloir plaire à tout le monde,

C'est s'aimer assez pour ne pas aller à l'encontre de soi même

Juste pour plaire aux autres.

 

  

Aujourd'hui, je suis à un tournant de ma vie,

Et tout se bouscule.

J'ai oeuvré à faire tomber les barrières,

Depuis que j'ai osé brisé mes chaines.

Je suis comme le phénix qui renaît de ses cendres,

Mais quand on se libère d'un si lourd carcan,

Cette nouvelle liberté gagnée n'en fait pas moins peur.

Parce qu'être libre c'est retrouver son libre arbitre,

Celui de choisir la direction qu'on va prendre,

 

Et c'est là où je me sens perdue.

Peur de l'inconnu, de ce qui m'attend.

J'explose ma zone de confort,

Parce que l'envie de vivre

Est plus grande que l'envie de survivre.

 

Je doute, je suis en déroute,

Et pourtant je suis forte de qui je suis,

Plus que jamais, je suis l'actrice de ma vie.

 

 

 

 

 

Yoshed, compositeur talentueux, et ami, me permet à travers ses superbes musiques

De faire la lumière sur mes déroutes.

 

Beaucoup de ses musiques me guident et m'ouvrent la voie,

Tant et si bien qu'elles accompagnent l'écriture de mon livre, autobiographique, 

Sur lequel je travaille actuellement.

 

Merci à lui d'être l'étincelle dans le noir.

 

 

 

 

Gem'

 

 

 

 


25/03/2018
10 Poster un commentaire

Période De Fête Et De Lumière

Et voilà on y est, à ces fêtes de fin d'année !

 

Si je déteste tout le commerce que l'on en fait, j'adore toujours autant la magie de Noël.

 

Le mois de décembre est le mois des lumières partout aux fenêtres, sur les balcons, dans les maisons.

 

J'adore quand les odeurs des petits gâteaux que l'on confectionne, surtout par chez nous en Alsace,

 

remplissent de leurs effluves nos narines, et toute la maisonnée.

 

Et je me souviens des odeurs de mon enfance, le pain d'épice, la cannelle, et celle des bougies, sans compter

 

la bonne odeur du sapin.

 

 

Oui je suis nostalgique de cette magie des Noël d'avant, où l'on n'avait pas besoin de tant d'artifices pour se prouver qu'on s'aime.

 

La simplicité, la convivialité et surtout la chaleur humaine étaient de rigueur avant tout.

 

 

Et c'est ça que j'essaie d'entretenir, toujours encore.

 

Il suffit d'un rien pour éclairer un visage, un sourire, un geste, une attention, partager de précieux instants.

 

C'est porter un regard bienveillant sur l'année écoulée, qu'elle nous ait apporté de bonnes ou moins bonnes choses,

 

et porter le regard sur la nouvelle qui s'annonce en restant confiant dans ce qu'elle va pouvoir nous apporter encore,

 

en complicité, partage, amitié, amour et tout ce qui peut nous être précieux.

 

 

Alors, bonnes et heureuses fêtes de fin d'année à tous !

 

 

 

 

 


23/12/2017
2 Poster un commentaire

L'Envol D'une Hirondelle Prénommée Zou...

La dernière chanson que j'ai écrite et que j'ai posté ici, la semaine dernière, je l'avais dédicacée à Thierry et Zou.

Thierry est compositeur, et Zou est chanteuse.

Lui vit au Portugal, elle vivait en Belgique..

Tous les deux, éprouvés par la vie, par des galères endurées,

Se sont enfin rencontrés.

Deux âmes soeurs,

Qui vécurent 10 mois de bonheur,

Jusqu'à ce qu'il y a même pas deux mois,

On a diagnostiqué à Zou un cancer.

Hospitalisation, examens douloureux,

Et le verdict, implacable.

Tout est allé très vite,

Son état s'est dégradé très vite.

Alors j'ai écrit cette chanson, intitulée

Pour Que Demain Ne Meure Jamais,

Comme pour immortaliser leur histoire.

 

Parce que leur histoire m'a touché,

Parce qu'ils sont tous les deux de belles âmes,

Comme on en rencontre peu, 

Et que la vie est bien injuste d'éprouver ainsi

Ceux qui ne demandent qu'à aimer, qu'à s'aimer.

 

Et je suis triste aujourd'hui,

Parce que Zou s'est envolée,

Elle s'est endormie, loin des souffrances,

Et loin de Thierry.

 

Demain, au Portugal, aura lieu la cérémonie,

Pour laquelle elle a choisi elle même la chanson,

Celle de London Grammar

"Rooting for you"

 

Je penserai à elle, demain,

Lors de l'envol de cette petite hirondelle,

Qui se prénommait Zou.

 

Mais votre histoire sera immortalisée,

Parce qu'à la demande Thierry,

Nous allons donner vie à cette chanson que j'ai écrite,

Tous ensemble, les compositeurs, les arrangeurs, les chanteurs, les chanteuses,

De ce formidable site où nous nous sommes tous connus,

Tous ensemble, nous allons faire vivre cette chanson,

Afin que Thierry puisse s'envoler vers son hirondelle, 

Tout là haut dans le ciel, en l'écoutant.

 

 

 

Gem'

 


29/09/2017
2 Poster un commentaire


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser