Au Coeur De Moi

Au Coeur De Moi

Au Paradis Du Silence

Des mois maintenant, que des soucis personnels me tiennent éloignés de l'écriture, et perturbent mes inspirations.

 

Des mois que je travaille à l'écriture d'une nouvelle chanson, où souvent je me retrouvais avec ce que l'on appelle le syndrome de la page blanche.

 

Je sais que souvent, que ce soit dans l'écriture ou dans le chant, quand il n'y a plus d'avancée possible sur un projet, 

 

Il me faut le laisser de côté, pour mieux y revenir quand ce sera le bon moment.

 

Pour l'instant ça a toujours payé.

 

La preuve en est qu'enfin j'ai pu finaliser cette chanson.

 

Je l'ai soumise à Frédéric, mais rien n'est moins sûr que cette chanson l'inspire autant que les autres pour lesquelles il a composé une musique.

 

Je l'espère, parce que je suis certaine qu'il saurait en faire quelque chose de magnifique.

 

 

Sinon.....

 

Peut être que.....

 

Je m'essaierai à composer quelque chose....

 

Quand les nuages et les orages se seront éloignés.

 

 

En attendant je vous laisse découvrir, en espérant que ça vous plaise :)

 

 

AU PARADIS DU SILENCE

 

 

Si la magie d'une larme

Pouvait briser la glace

Et rompre le charme

Du temps qui défile

Du temps qui passe,

Je la laisserai couler

Sur l'asphalte des années

Comme un chagrin qu'on apaise,

Pour que les silences se taisent.

 

J'ai beau lutter,

C'est plus fort que moi

Ce besoin de t'aimer

Même si tu n'es plus là

J'ai beau essayer

Plus rien n'a de sens

Depuis que tu t'es envolé

Au paradis du silence

 

Quand chaque instant

Effeuille les souvenirs

Figés dans le temps

Je me souviens

De tous nos éclats de rire,

De nos baisers gourmands

Je me souviens

Que tu accrochais mes sourires

Au feu de tes désirs brûlants

 

J'ai beau lutter,

C'est plus fort que moi

Ce besoin de t'aimer

Même si tu n'es plus là

J'ai beau essayer

Plus rien n'a de sens

Depuis que tu t'es envolé

Au paradis du silence

 

Si la magie d'une larme

Pouvait briser la glace

Et rompre le charme

Du temps qui défile

Du temps qui passe,

Je la laisserai couler

Sur l'asphalte des années

Comme un silence que l'on crie

Qui veut simplement dire "Je t'aime"

 

 

©Gem' - 24/02/2019

 



28/02/2019
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres