Au Coeur De Moi

Au Coeur De Moi

La Musique..... Ce Fil d'Ariane Invisible....

 

La musique,

Ce fil d'Ariane invisible, qui me relie à ce qui n'est plus.

Mais pas n'importe quelle musique,

Depuis plusieurs jours, c'est celle de Yoshed,

Un compositeur que j'ai rencontré depuis peu,

Et dont j'apprécie tous les morceaux composés.

Peu importe le morceau que j'écoute,

Dès les premières notes, mes yeux pleurent,

Parce qu'elles me racontent une histoire.

Mes yeux pleurent ces mots que je ne peux plus dire,

Et ceux qui me sont murmurés à l'oreille par ceux qui ne sont plus là.

Comment vous expliquer que.,

Dès les premières notes, c'est comme une caresse,

Une vague de tendresse que je ressens, et qui me bouleverse,

Une vague qui balaie mes doutes,

Parce que oui je doute, et les regrets m'envahissent.

 

Tout ce que je fais j'aurai du le faire plus tôt,

Parce que plus tôt, vous auriez été là.

Aujourd'hui je n'ai que mes amis pour m'encourager,

Ce sont eux qui me disent, vas-y fonce, et fais ce que tu as toujours envie de faire.

Mais j'aurais voulu que vous mes parents, que toi mon frère, 

Vous en soyiez fiers.

Surtout toi mon frère, 

La chanson que j'ai écrite pour toi est entrain de prendre vie,

J'aurais mis plus d'un an,

A chercher, sans jamais trouver,

A voir les portes s'ouvrir, et ensuite se fermer.

Mais aujourd'hui elle est entre de bonnes mains,

Et ce sont des musiciens sans nom,

Comme me l'a si gentillement conseillé Jean-Jacques Goldman,

Qui vont la faire vivre définitvement.

Alors quand j'écoute la musique de Yoshed,

C'est tout cette émotion qui rejaillit,

Et ce sont vos gestes tendresse que je sens m'effleurer

A travers les notes de musique,

Et me souffler à l'oreille de continuer, de perséver.

 

Et j'aurais voulu que les vivants aussi en soient fiers,

Mais autour de moi, ceux dont j'aimerai avoir le soutien,

Ne me soutiennent pas.

Alors oui ça fait mal, parce que parmi les vivants

Il reste pas grand monde.

Et parmi les morts, ben y en a trop.

 

Plus tôt, oui, j'aurai dû,

Mais plus tôt, c'était pas l'heure.

Et plus tôt, je n'aurais pas été celle que je suis.

Mais voilà, là aussi je doute parfois,

Mais juste parfois, 

Parce que j'ai compris que,

S'affirmer, affirmer ce que l'on aime,

Et finalement être soi même,

Plutôt que ce que les autres voudraient que vous soyez,

C'est s'exposer, certes,

Mais ça ne rend pas vulnérable,

Au contraire ça  renforce.

Je me rends compte à quel point,

J'étais vulnérable avant.

Quand on n'ose pas afficher ses différences,

On se leurre soi même d'amitiés et d'amours

Qui ne sont pas sincères.

Quand on franchit le cap, et qu'on s'éloigne,

C'est l'éloignement qui fait mal,

Juste un temps,

Parce qu'on s'était habitué aux présences.

 

 

Alors je m'accroche à ce Fil d'Ariane,

Qui me relie à l'essentiel,

A ce qui est finalement devenu mon essentiel,

Et qui m'empêche de sombrer,

Parce que cet essentiel me donne la force,

De ne pas lâcher prise, et de continuer.

 

Et ce que les autres sont incapables de me donner,

Pour n'importe quelle raison qui soit,

Et bien je le leur laisse,

Parce que ça leur appartient.

 

C'est tout ce que la musique de Yoshed me raconte.....

 

Moi, j'ai mon fil d'Ariane,

Celui que vous ne voyez pas, 

Nous en avons tous un,

Il suffit d'ouvrir les yeux pour le voir,

Mais pour celà, il faut réussir à ouvrir son coeur.

 

 

 

 

Gem'

 

 

 

Un grand merci à Yoshed, de composer de si jolies musiques.

 

 



03/08/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres